Installé en Charente-Maritime, le spectacle du bord de mer l’été reste pour Julien Graizely une source d’inspiration inépuisable. Des personnages, croqués d’un trait rapide et sans souci du détail, s’adonnent aux joies de la plage sous un soleil aveuglant. A ce chapitre intitulé Surexposition, l’artiste en ajoute aujourd’hui un nouveau sur New York où il se rend régulièrement depuis deux ans. Par de larges traits noirs et rapides il représente la densité, la frénésie et le dynamisme de la ville alors que de longues coulures prolongent les hauts buildings dont il ne dessine que les silhouettes.

Julien Graizely travaille aujourd’hui sur papier. Il explore, se joue de l’espace, du temps, des savoirs qu’il maîtrise et détourne par une gestuelle vive et libre. De sa peinture pleine à ses dessins légers au trait infini, reste le contraste, la lumière, la vibration.
Contraste des traits. Un trait graphique, maîtrisé, des silhouettes esquissées au plomb, vides mais vibrantes, des instants superposés. Et puis, l’impulsion du geste : le gribouillage qui efface, la griffure qui cache ou remplit, ce trait noir épais et puissant qui remplace la-tête-qui-pense.
Contraste des mondes. Sans chercher à porter un message net, ses mondes s’affrontent : celui qui veut et qui pense, celui du guerrier et du monde qui est, ce monde qui mange et se baigne, s’affale ou dégouline. Julien Graizely superpose et contre-emploie.
C’est le jouet qui tire, l’aigle qui attend le bus et la chaise qu’on prend sur les genoux.

Julien Graizely, né dans les Ardennes en 1980, a beaucoup sillonné les villes françaises au gré de ses formations (ferronnerie d’art à Avignon, communication visuelle à Royan, Ecole Boulle à Paris après avoir obtenu le prix du travail et des apprentis en 2001). C’est tout d’abord à Paris que lui vient l’inspiration. Il vit et travaille aujourd’hui à Saint-Bris-des-Bois près de Royan.

Expositions (sélection)

2022
London Artfair, Londres

2022
Quelque part aussi beau qu’avant, Galerie Olivier Waltman, Paris

2021
DDessin 21, Le Molière, Paris, France
En attendant, Galerie Olivier Waltman, Paris, France

2020
Ddessin, Atelier Richelieu, Paris, France

2019
Collège des Remparts, Rozay en Brie
Overexposure, 
Waltman Ortega Fine Art, Miami

2018
Surexposition, Galerie Olivier Waltman, Paris

2017
Waltman Ortega Fine Art, Miami

2016
Recent works, Galerie Olivier Waltman, Paris
Surexposition #2, Galerie Artima, Paris
Vous reprendrez bien une chaise, Abbaye de Trizay, Rochefort

2014
Véronique Fontaine, La Rochelle
Galerie Matière Première, Surgères
La Mélangerie, Saint Sauvant
Galerie itinérante, La Rochelle

2012
Art Atlantic, La Rochelle

2010
Galerie Etre et Connaître, La Rochelle
Art Atlantic, La Rochelle

2009
Galerie Etre et Connaître, La Rochelle

2007
Surexposition #1, Galerie Artima, Paris
Galerie Pourquoi Pas, Saint-Jean d’Angely
Galerie Esprit Art, La Baule
Art London, Galerie Olivier Waltman
St’Art, Galerie Artima
Bridge Art Fair, Waltman Ortega Fine Art

2006
La Coupole, Bordeaux
Galerie Artima, Paris

2005
Galerie W, Paris

2002
Galerie Art Up Déco

Projets

2019
Résidence artistique, Miami, FL

2015
80 illustrations de Rémy Cointreau, Cognac

2014
Projet Rémy Cointreau : Dessins originaux de cocktails et portraits de bartenders pour Collectif 1806, New-York
Double main de Géricault, Docu-fiction du radeau de la Méduse, Grand Angle Production pour Arte